Communication, Evénements

Les Rustines de Salorin

On s’attend au bassin

  • Jusque – là, tout allait bien. La sortie  du club se déroulait bon train, mais sans plus.
  •  Peloton groupé.  Pas   d’échappés. On aurait pu en rester là, et rentrer peinards.
  • Mais li n’aurait pas fallu coincer la côte se Saint – Amont au milieu du circuit.
  • Dès qu’ils voient la pancarte  < Saint Amont ,à 4 km > , certains ne se sentent plus .
  •                                             ON S’ATTEND AU BASSIN !
  • C’est tout ce que j’ai pu saisir quand l’avant du peloton s’est séparé de la plède
  • besogneuse. En deux virages dans les vignes à demi abandonnées nous les avions
  •  perdus de vue. Chacun sa vie. Et tandis que les premiers de cordée s’expliquaient à l’avant,
  • le club d’en bas moulinait. Tranquille, hier,ou avant hier, il y aurait encore eu des
  • mouvements de révolte, mais aujourd’hui la séparation des racers et des mous du
  • genou semble faire partie de l’ordre du monde. Les révoltes d’ hier ont simplement
  • aboutit à ce petit mot lâché par ceux qui partent:
  •                                  ON S’ATTEND AU BASSIN !
  • Le bassin est au sommet, au milieu du village: ils nous attendrons donc.
  • Ils ont attendu. Faisant le plein des gourdes,vidant leur vessie sur le mur de
  • la maison voisine. Normal. Ils  sont à vélo. Eux qui supportent pas qu’un chien pisse
  • sur la roue de leur voiture … Avec l’avance qu’ils avaient, ils pouvaient s’arrêter
  • dans les bois et se choisir un bel arbre. Mais non…
  • Ils nous ont attendus. C’est déjà signe que la civilisation progresse…
  • DSCN1907

 

 

The best parkour and freeru... |
Tout sur la Formule E et le... |
Angerssco1919 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tennisworldcha
| Coaching personnel
| PSG Actualité